Camping Lyon » Patrimoine lyonnais » Colline de Fourvière à Lyon

Colline de Fourvière à Lyon

Plus de 100 mètres au-dessus du quartier du Vieux Lyon, la colline de Fourvière est le berceau antique de la ville. Embarquez dans le funiculaire et partez sur les traces de Lugdunum, capitale des Gaules !

colline fourviere lyon

Découvrez la colline de Fourvière

Secteur le plus ancien de Lyon, la colline de Fourvière est l’un des quatre quartiers qui composent l’ensemble classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. C’est sur cette colline que s’est en effet développée la cité de Lugdunum, capitale des Gaules sous l’Empire romain.

Elle conserve des vestiges antiques datant du 1er siècle avant notre ère. Le forum de la cité était situé au plus haut de la colline, là où aujourd’hui se dresse la basilique. Déserté au Moyen Âge, le secteur est planté de vignes et de cultures variées. Plusieurs congrégations religieuses s’y installent.

La colline de Fourvière abrite ainsi une grande concentration d’édifices religieux construits de la Renaissance au 19e siècle, qui lui valent son surnom de « colline qui prie » par opposition à la Croix Rousse, la « colline qui travaille ».

decouverte colline fourviere lyon

Que faire et que voir à la colline de Fourvière

La colline de Fourvière est classée à l’UNESCO pour sa concentration d’édifices remarquables qui témoignent des 2000 ans d’histoire de la ville. Le parc archéologique donne à voir les vestiges de deux théâtres antiques, et le musée gallo-romain rassemble les pièces archéologiques trouvées lors des fouilles sur la colline.

De l’époque antique subsistent encore également des mausolées romains, les arcades de l’aqueduc de Gier, la fontaine de Cybèle et les vestiges des thermes de la rue des Farges. Le patrimoine médiéval est représenté par la montée du Gourguillon, l’une des plus anciennes artères de Lyon : cette rue pavée bordée de maisons du 15e siècle relie le quartier Saint-Jean, dans le Vieux Lyon, au quartier Saint-Just sur la colline de Fourvière.

L’impasse Turquet, qui lui est perpendiculaire, abrite la plus ancienne maison de la ville. Le patrimoine religieux du quartier comprend l’église Saint-Irénée considérée comme la plus ancienne de France, l’église Saint-Just du 16e siècle, l’ancien scolasticat jésuite qui abrite aujourd’hui le Conservatoire, la chapelle Saint-Thomas, ainsi que l’emblématique basilique Notre-Dame de Fourvière, qui domine le centre historique de Lyon au sommet de la colline depuis le 19e siècle. Autre monument visible de loin, la tour métallique de Fourvière marque le point le plus élevé de Lyon avec ses 372 mètres d’altitude et ses 85 mètres de hauteur.

visite colline fourviere lyon

Accès à la Colline de Fourvière

La colline de Fourvière offre de nombreux points de vue remarquables sur le centre historique et sur le cours de la Saône, notamment depuis le parc des Hauteurs et le jardin des Curiosités.

Pour vous rendre sur la colline et visiter la basilique ou le musée Lugdunum, plusieurs possibilités s’offrent à vous : emprunter à pied les montées historiques qui partent du Vieux Lyon, ou embarquer dans le funiculaire.

Pour allier les plaisirs, vous pouvez monter en funiculaire et redescendre à pied par les jardins du Rosaire. Le funiculaire est appelé à Lyon la « Ficelle ». Deux funiculaires facilitent l’ascension de la colline, l’un qui se rend dans le quartier Saint-Just, l’autre qui se rend à la basilique. Pour embarquer, rendez-vous sur la ligne D du métro, station Vieux Lyon. Un ticket de métro classique permet d’emprunter le funiculaire.

À pied, il faudra vous rendre rue du Bœuf dans le Vieux Lyon, puis entreprendre l’ascension des marches de la montée des Chazeaux. Votre effort sera récompensé par des vues sublimes sur la ville, et notamment sur la cathédrale. Vous arriverez alors à l’entrée des jardins du Rosaire, qu’il faudra encore traverser avant d’accéder à la basilique.

Mis à jour le

Précédent : Quartier du Vieux Lyon | Suivant : Cathédrale Saint-Jean à Lyon